L’IBSR et TBWA provoquent l’accident de VIPs

Mercredi 6 février 2013 —

Grâce à une campagne affichage et radio percutante, l’IBSR appelle à un changement de comportement radical des usagers de la route. Les premières étapes de ce changement: faire prendre conscience aux conducteurs de leur propre comportement, et les inciter à respecter les autres usagers. 

Chaque année, 850 personnes perdent la vie sur les routes belges. C’est 850 de trop. Et pourtant, nous ne nous remettons pas vraiment en question. C’est pourquoi une approche plus percutante était nécessaire. Vous écoutez la radio. Tout à coup, une interruption des programmes. Une voix annonce alors gravement la mort dans un accident de la circulation de Sandra Kim, la fameuse chanteuse. C’est alors que Sandra Kim elle-même prend la parole, et demande aux auditeurs pourquoi cette information ne les fait réagir que lorsque la victime est une célébrité.

 

Chaque jour, 2 personnes meurent sur les routes belges, et même si tout le monde est bien conscient que c’est trop, peu de gens se sentent vraiment concernés. C’est pourquoi la campagne radio utilise deux célébrités, pour tirer chacun de sa léthargie et éveiller les consciences. Avec un seul but: faire de la sécurité routière l’affaire de tous. En plus de Sandra Kim, Patrick Ridremont, Gunter Lamotte et Goedele Liekens se sont prêté au jeu et ont accepté de mourir pour la bonne cause. Et pour de faux !

 

Un affichage le long des routes vient supporter ce même message. “850 tués chaque année. Et vous ? Pas concerné ?” questionne l’une des affiches. “Aujourd’hui encore, 2 tués sur la route. A demain ?” demande une autre.Des études montrent que la très grande majorité des conducteurs considèrent qu’ils conduisent bien, et que les accidents, c’est la faute des autres. LA campagne de l’IBSR invite ces conducteurs trop confiants dans leurs propres capacités à se remettre en question. Car faire baisser le nombre de tués sur nos routes, c’est la responsabilité de tous.

 

Pour plus d’informations, contactez Frank Marinus au 02/679.75.00